Une nouvelle alliance

Il y a un peu plus d’un an, j’ai fait la connaissance de Wendy Huntbatch, fondatrice et administratrice du World Parrot Refuge (WPR), en Colombie-Britannique. Une femme au cœur immense et à la détermination de fer : il suffit de s’entretenir quelques minutes avec elle pour comprendre à quel point les perroquets et le combat qu’elle mène pour eux depuis 25 ans sont toute sa vie. Lorsqu’elle parle de son sanctuaire et de ses protégés, son regard s’illumine et sa voix s’enflamme. Ses perroquets, elle les appelle ses « 900 enfants », c’est tout dire. Cette femme passionnée a réussi à m’émouvoir comme bien peu l’ont fait avant elle…

Wendy Huntbatch, c’est le cœur du WPR, un sanctuaire unique en son genre au Canada, qui accueille les perroquets abandonnés ou maltraités pour leur offrir un toit pour la vie. Elle tente d’y reproduire les conditions de vie naturelles des perroquets, en leur offrant une liberté totale dans des volières géantes intérieures et extérieures (d’une superficie totale de 2140 m2 [23 000 pi2]) où ils sont regroupés par espèce. Même le plus imprégné des perroquets élevés à la main (EAM) y apprend à penser et à se comporter en « oiseau », tisse des liens avec ses congénères et s’intègre à une bande.

Je crois que, dans la vie, rien n’arrive sans raison. Kirby, un cacatoès triton, a été mis sur ma route de façon totalement inattendue. Or, sans ce perroquet et le chemin que nous avons fait ensemble, jamais je n’aurais connu le WPR, ni Wendy Huntbatch, et aujourd’hui je ne serais pas en train de vous écrire ces quelques lignes…. pour vous annoncer une bonne nouvelle (mais vous devrez patienter encore un peu pour savoir de quoi il s’agit) .

Je vais résumer ici mon histoire pour ceux qui ne la connaissent pas. En 2010, j’ai pris Kirby sous mon aile pour le sauver de la mort. Ce cacatoès de huit ans faisait du picage et s’automutilait au point de s’être perforé le jabot. Ses propriétaires, qui refusaient de payer pour son traitement, allaient tout simplement le faire euthanasier. Avec les soins vétérinaires appropriés, Kirby s’est complètement rétabli sur le plan physique. Mais psychologiquement, c’était une toute autre histoire car Kirby était un mâle cacatoès EAM fortement imprégné par l’humain. Il s’est épris de moi et est vite devenu extrêmement dangereux pour tout autre membre de ma famille. Il a plusieurs fois infligé des blessures sérieuses à mon conjoint, dont une morsure causant une fracture ouverte du petit doigt. J’ai reçu l’aide de comportementalistes aviaires qui m’ont donné de précieux conseils, mais le défi était de taille et, malheureusement, tous mes efforts ont donné bien peu de résultats significatifs. Après quelque temps et à contrecœur, je me suis tournée vers les solutions médicales proposées par mon vétérinaire aviaire. Là encore, échec total. À bout de force et de ressources, j’ai dû me rendre à l’évidence : il était tout simplement trop dangereux de garder Kirby sous mon toit avec de jeunes enfants. Mais chercher une nouvelle famille revenait selon moi à le condamner à une vie d’errance dans les petites annonces classées. Déjà qu’un perroquet parfaitement équilibré a peu de chance de passer plus de quelques années chez un même propriétaire; on imagine sans peine le triste sort réservé à un cacatoès avec un tel potentiel d’agressivité. C’est donc après de longues recherches que j’ai finalement choisi d’offrir à Kirby ce qui se rapprochait le plus d’une vraie « vie de perroquet », c’est-à-dire une place au WPR. Je suis on ne peut plus convaincue que c’était le meilleur endroit où l’envoyer, surtout maintenant que je sais à quel point Kirby s’est épanoui là-bas. Aujourd’hui, son meilleur ami est un petit cacatoès à huppe jaune qui s’appelle Duke. Sa famille est un groupe de deux cents cacatoès et même s’il apprécie toujours autant les humains, il n’a plus jamais été agressif envers eux. Que pourrais-je demander de mieux?

Récemment, j’ai communiqué avec Wendy au nom de l’équipe administrative pour lui proposer un partenariat avec Forum-perroquet qui lui donnerait un portail francophone et une visibilité au Québec. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme que je vous annonce l’arrivée prochaine d’une toute nouvelle section entièrement consacrée au WPR, dès que le forum aura revêtu ses nouvelles couleurs (patience, cela ne saurait tarder!). Nous y ajouterons régulièrement des articles proposés par Wendy portant sur la vie au sanctuaire, les nouveautés, les nouveaux défis à relever, les accomplissements et tout un tas d’autres sujets. Nous espérons que cet ajout vous fera découvrir ce refuge qui gagne tellement à être connu et aidé des Québécois et des Québécoises, parce que le WPR n’est pas seulement là pour les Britanno-Colombiens!

En effet, on y aide et recueille tout perroquet dans le besoin, peu importe sa province d’origine. Au cours de la dernière année, près d’une trentaine de perroquets appartenant à des membres de Forum-perroquet ont volé (par avion bien sûr!) vers la Colombie-Britannique pour commencer une nouvelle vie au WPR.

Mon expérience difficile avec Kirby m’ayant amenée à prendre conscience du manque de ressources actuellement disponibles au Québec, j’essaie depuis quelque temps de contribuer de mon mieux et à ma façon en relogeant au WPR des perroquets qui cherchent un nouveau foyer, surtout s’ils ont des besoins particuliers. En étroite collaboration avec Wendy et le WPR, j’agis comme intermédiaire pour aider toute personne désireuse d’offrir à son perroquet une vie dans ce sanctuaire, en faisant pour elle les démarches nécessaires. Si vous souhaitez vous renseigner davantage à ce sujet, je vous invite à communiquer directement avec moi par MP (poussin hawaien) .

Bien que ce ne soit pas le but de cet article, je termine en soulignant que ce sanctuaire ne pourrait exister et continuer de fonctionner sans la contribution financière de passionnés de perroquets tels que nous. Si, en lisant cette nouvelle section du forum consacrée au WPR, vous vous sentez touché par le sort des perroquets qui y vivent, je vous invite à visiter la page « Donation » du site web du WPR à l’adresse suivante : http://worldparrotrefuge.org/help-us/donations/. Vous y trouverez plusieurs options de dons adaptées à tous les portefeuilles (et déductibles d’impôt). Sachez que même la plus petite contribution peut faire une grande différence dans la vie de ces 900 perroquets.

En attendant la venue de cette nouvelle section et pour vous mettre en appétit, voici dès à présent quelques articles sur le WPR. Bonne lecture!

Stéphanie Cloutier (Poussin Hawaien)

This entry was posted in World Parrot Refuge. Bookmark the permalink.

Comments are closed.