Le vol et le recel d’oiseaux (suite)

Ce texte fait référence à cet article

Pour donner suite à l’article sur le vol et le recel d’oiseaux que nous avons publié, nous avons pu constater que, dans les petites annonces, beaucoup d’annonceurs demandent qu’on leur donne des oiseaux, en faisant croire que l’oiseau cédé sera à jamais aimé et aura un environnement de rêve. Or, il ressort que ces soi-disant bons samaritains n’ont souvent qu’un seul but, revendre l’oiseau pour en tirer profit.

De grâce, si vous ne pouvez plus garder votre oiseau pour des raisons qui vous appartiennent, mais que le bien être de votre animal vous tient à cœur, tournez-vous vers des organismes et des refuges sérieux qui ont bonne réputation, ou assurez-vous de bien connaître les gens à qui vous confiez l’animal, afin d’éviter de retrouver celui-ci dans la rubrique « à vendre » des petites annonces. Par ailleurs, si vous adoptez un animal, vous devenez responsable de son bien-être. Informez-vous toujours de la provenance de l’animal que vous désirez adopter. Un organisme ou un refuge sérieux aura les documents de cession, les certificats d’éclosion ou le bilan de santé de l’animal ainsi que son historique; qu’il ait ou non tous ces documents, il offrira à tout le moins un suivi.

Beaucoup d’oiseaux vendus ont des maladies graves ou des problèmes de comportement comme l’agressivité. Or, les oiseaux malades dissimulent très habilement leur état, à moins que la maladie soit très avancée. Avant d’acheter un animal, exigez un bilan de santé ou une garantie écrite. Faites également vérifier que l’animal n’est pas micropucé, et qu’il ne s’agit pas d’un animal perdu ou volé faisant l’objet d’un avis de recherche. Si l’oiseau est bagué, il vient forcément avec un certificat de l’éleveur, surtout s’il s’agit d’un oisillon. Enfin, n’adoptez jamais d’oiseau non sevré.

Si vous trouvez un animal, vous devez faire l’effort de chercher son propriétaire. Si c’était votre oiseau, vous aimeriez certes le récupérer. Si nous faisons tous notre part, nous arriverons à réunir plus d’animaux avec leur famille. Vous pouvez aider en nous faisant parvenir toute annonce d’oiseaux que vous considérez louche, soit parce que la description de l’oiseau est très sommaire ou que le prix de vente est dérisoire. Il pourrait en effet s’agir d’un oiseau volé, mis en vente par un recéleur, d’un oiseau trouvé dont le vendeur a négligé de chercher le propriétaire légitime ou d’un oiseau cédé que le vendeur n’a pas offert de retourner à son premier propriétaire (s’il y a eu entente à ce sujet).

Quand on vous propose un animal, vous devez faire toutes les vérifications que nous venons d’énumérer. Si ça semble trop beau pour être vrai, ça l’est dans la majorité des cas! L’offre qui semble alléchante vient souvent avec son lot de problèmes et même si l’animal est offert à un prix dérisoire, vous risquez de vous le faire confisquer un jour et de perdre votre argent, peu importe votre attachement. Vous pourriez même être poursuivi en justice.

Les oiseaux sont des animaux grégaires qui ont des sentiments et un attachement indéniable pour leur propriétaire. En vous procurant un oiseau qui a ce genre de lien avec son humain, vous vous exposez à de nombreux problèmes de comportement qui peuvent devenir un cauchemar autant pour l’animal que pour vous. Renseignez-vous sur l’espèce, son comportement, sa longévité et les conditions de vie que vous et votre famille devrez fournir. Vivre avec un perroquet, c’est un contrat pour la vie, la sienne ou la vôtre, et ça doit être une décision réfléchie.

 

 

 

 

 

Josée Dubreuil Responsable Perroquetsecours.com

This entry was posted in Avis de recherche. Bookmark the permalink.

Comments are closed.